5 raisons pour se mettre à la natation quand on fait du vélo

coaching

La natation aide à booster les performances à vélo. Nager améliore la respiration et l’endurance, tonifie la sangle abdominale, renforce le dos et la posture.

Si le vélo est excellent pour la santé, il peut « fatiguer » le corps. Même si c’est un sport porté, le cycliste reste soumis à la gravité. À force de coups de pédale, le genou peut subir des pressions très importantes et le retour veineux être perturbé.


On repose son corps

Dans l’eau, on se retrouve dans un milieu micro-gravitaire. Avec la poussée hydrostatique, les mouvements deviennent plus faciles, leur amplitude plus grande, les articulations et la colonne vertébrale sont soulagées du poids du corps… avec un effet auto-massant en prime !


On se muscle harmonieusement

cloud image

Sur le vélo, on renforce principalement les muscles des membres inférieurs. Plus d'une dizaine de muscles participent au pédalage. En intégrant des séances de natation, vous développez en même temps la masse musculaire du haut du corps. La brasse tonifie plus particulièrement les biceps, les épaules et les pectoraux. Le crawl sollicite les dorsaux, les pectoraux, les abdominaux… Les battements de jambes mobilisent hanches, fessiers, cuisses. Variez les nages pour travailler tous les groupes musculaires.


On améliore son gainage

Pour se maintenir en position horizontale à la surface de l’eau, cela demande déjà un travail des abdominaux et des dorsaux. Plus vous serez gainé, plus vous nagerez facilement, efficacement et avec plus de force.


On renforce ses muscles du dos

Le dos crawlé reste la meilleure nage pour muscler le dos, en particulier les dorsaux, tout en favorisant l’ouverture de la cage thoracique. Rien de tel pour améliorer la respiration. Le crawl redresse la courbure lombaire et diminue les problèmes de cervicales. Deux nages indispensables pour conserver une bonne posture à vélo.

Évitez la brasse si vous avez mal au dos et au genou.


On développe son souffle

Sport d’endurance par excellence, la natation sollicite de façon douce l’appareil cardio-vasculaire. Grâce aux fortes amplitudes respiratoires, vous allez travailler votre consommation maximale d’oxygène (VO2Max, le volume d’oxygène maximal).


Utilisez palmes, plaquettes et autres « paddles » pour jouer avec la résistance de l’eau et augmenter l’intensité des séances de natation. C'est excellent pour la Préparation Physique Générale (PPG). Veillez toujours à rester progressif dans l’effort et à l’écoute de votre corps.


Profitez de vos vacances et de la chaleur pour vous rafraîchir dans l'eau et garder la forme avant le début de la saison de vélo !

Clarisse Nénard

clarissenenard.com

PartagezPartagez