6 recommandations pour reprendre le vélo en toute sécurité

actu

En mode vélotaf, loisir, sport… quelle que soit votre pratique, elle devra s’effectuer dans le respect des gestes barrières et de la distanciation physique, elle devra aussi s’adapter à la condition physique de chacun.

En selle ! Le confinement se termine. Vous allez pouvoir reprendre la route et élargir votre cercle de jeu dans un rayon de 100km autour de votre domicile. Comment ? Petit topo des recommandations à suivre.


Depuis lundi 11 mai 2020, nous pouvons enfin ressortir notre vélo et rouler en plein air dans des conditions presque normales. S’il est possible de pédaler dans un rayon de 100km autour de chez soi, librement, sans attestation ni limitation de temps, la prudence reste de mise. Le coronavirus n’a pas disparu. Nous devons continuer de respecter de manière stricte les règles et les gestes barrières, mais également en fonction de la situation sanitaire de chaque département, en rouge ou en vert.


Respectez les conditions de reprise à partir du 11 mai :

null

  • Portez un masque avant, pendant et après le vélo si le lieu est fréquenté par le public. Il convient d’éviter toutes projections de postillons, principal vecteur du virus.
  • Privilégiez les sorties vélo solo. Même si tout rassemblement est limité à dix personnes, mieux vaut pédaler seul. Évitons les prises de risque inutiles. Nous sommes encore en période de pandémie.
  • Gardez vos distances à vélo. 10 mètres minimum entre deux cyclistes est la distanciation physique recommandée par le ministère des Sports, lorsque l’on roule à vitesse modérée. Selon une étude menée par des ingénieurs belges et néerlandais en aérodynamique et aérodynamique du sport, un cycliste génère derrière lui une traînée de gouttelettes. C’est pourquoi, quand on roule à vitesse élevée, ils conseillent vivement de laisser 20m d’écart avec le cycliste devant vous.
  • Anticipez les dépassements. À 10m ou 20m derrière le cycliste que vous voulez doubler, selon votre vitesse, décalez-vous de 3 mètres sur la gauche pour éviter la fameuse traînée de gouttelettes. Maintenez cet écart le temps de le dépasser. Rabattez-vous lorsqu’il se trouve loin derrière vous. Ne lui faites pas une queue de poisson. Soyez bienveillant.
  • Protégez-vous et les autres. Restez également vigilant lorsque vous croisez des piétons. Éloignez-vous du trottoir et donc de la chaussée.


Reprenez doucement

Si vous faites partie des chanceux qui ont pu continuer de mouliner régulièrement sur home-trainer durant ces huit dernières semaines, les effets du déconditionnement physique (cardio-respiratoires, musculaires, ostéo-articulaires, métaboliques, hormonaux) seront assez faibles.

Si vous n’avez pas pu rester en selle et que vous avez cocooné pendant ces deux mois, partez du principe que vous recommencez à zéro. Même si le corps a une mémoire, reprenez progressivement. Soyez raisonnable et réaliste dans vos objectifs de reprise, comme après une coupure hivernale. Dans un premier temps, privilégiez les sorties courtes. Reprenez les bases, la première d’entre elles est l'endurance.


Clarisse Nénard

clarissenenard.com

PartagezPartagez