Comment adopter une bonne position à vélo ?

coaching

Quelle que soit votre pratique, le vélo est une discipline peu traumatisante.Étant assis sur la selle, le corps est porté. Les micro-traumatismes au niveau des membres inférieurs et du buste sont ainsi évités. Pour que le vélo ne rime pas avec bobos, soyez dans l’axe du cadre et gardez un dos bien droit. Votre confort et vos performances en dépendent. Alors, réglez bien votre monture !

Cinq réglages pour mieux vous sentir à vélo !

  1. La hauteur de votre selle est déterminante, notamment pour le pédalage. Elle doit être à la hauteur de vos hanches, de façon à ce que la pointe des pieds touche le sol lorsque vous êtes assis.
  2. Trouvez le bon recul de selle afin d’avoir la meilleure répartition de votre poids sur le vélo. En selle, placez un fil à plomb contre la face antérieure de la rotule. Celui-ci doit tomber au centre de l’axe de la pédale. S’il arrive devant, reculez votre selle. Au contraires’il est trop derrière, avancez la selle.
  3. 3. De manière générale, il est conseillé d’avoir une selle à l’horizontale. Vérifiez son positionnement avec une règle à bulle. Toutefois, les femmes ne supportant pas les pressions sur l’avant du périnée, peuvent l’incliner de quelques millimètres afin de soulager cette zone très sensible. Attention ! Assis le bassin ne doit pas glisser vers l’avant. Le bec de la selle ne doit être ni dirigé vers le haut ni vers le bas.
  4. La longueur de la potence, la distance entre la selle et le cintre (guidon), permet une bonne assise et de fléchir correctement le tronc. Le bras et les avant-bras forment un angle droit. Avec les mains, ces derniers doivent être horizontaux. Les genoux viennent effleurer les coudes. S’ils s’entrechoquent, la potence est trop courte. S’ils ne s’effleurent pas, celle-ci est trop longue.
  5. La largeur du cintre doit être égale à celle de vos épaules. Trop étroit, votre cage thoracique sera comprimée, entraînant une mauvaise ventilation. Quant à sa hauteur, elle se définie par rapport à la selle.


Une fois tous ces réglages effectués, pensez à toujours rechercher l’étirement du dos. C’est-à-dire à pousser les fesses vers l’arrière et la poitrine vers l’avant. N’oubliez pas de gainer vos abdos !



Clarisse Nénard

clarissenenard.com

PartagezPartagez