Diversifiez vos séances de home-trainer : Le VO2Max (7/10)

coaching

Qu’est-ce que « le » VO2Max également appelé « la » VO2Max ? Quel est son intérêt pour les cyclistes ? Comment améliorer sa consommation maximale d’oxygène ? Explications et conseils pour progresser à vélo.

La consommation maximale d'oxygène au sportif est ce que la cylindrée est au moteur. Elle indique le débit d'oxygène maximal que l'organisme est capable d'absorber pour subvenir à ses besoins lors d'un effort physique. Plus elle est élevée, meilleur est le niveau de forme et d’endurance du cycliste, et plus celui-ci peut aller vite à une certaine intensité d’effort.

Comme vous le savez, nos muscles ont besoin d’oxygène pour fonctionner de manière optimale. Cet oxygène apporté par nos poumons via la respiration est transporté jusqu’aux muscles par le sang, notamment grâce au fer. Et c’est au niveau des mitochondries, ces petites usines chimiques, que le glucose ou les lipides sont brûlés afin de produire l’énergie nécessaire à la contraction musculaire.

Plus l’effort est grand, plus le corps a besoin d’oxygène. La respiration et le rythme cardiaque s'accélèrent pour pouvoir fournir plus d'oxygène à ces mitochondries. Si l’oxygène manque au niveau des muscles, les glucides et lipides ne seront pas consumés. Seul le glucose le sera en « anaérobie » avec la formation d’acide lactique.

Comment booster votre VO2Max ? Voici les conseils et séances types que nous vous avons préparés avec Nicolas Guillé, entraîneur et directeur sportif de l’équipe cycliste AG2R LA MONDIALE.


Pour qui ?

Les cyclistes confirmés, athlètes, rouleurs, grimpeurs, sprinteurs, pistards, puncheurs, polyvalents, etc.


À quoi ça sert ?

Le VO2Max est le volume maximal d’oxygène que l’organisme peut consommer par minute lors d’un effort intense. Cette valeur diffère en fonction de chaque individu (âge, génétique, sexe, poids, niveau sportif, mode de vie). Elle s’exprime en millilitres par minute par kilo (ml/mn/kg). Il reste très intéressant de la connaitre pour atteindre des objectifs de temps sur une distance donnée. Le VO2Max est lié à la PMA (Puissance Maximale Aérobie).


Quels sont les bienfaits ?

Développer la capacité anaérobie lactique permet de diminuer la production d’acide lactique, et donc de repousser le seuil anaérobie. Le cœur envoie davantage de sang à chaque contraction. De ce fait, la quantité d’oxygène qui arrive aux muscles s’en trouve augmentée. Résultat, ils sont mieux oxygénés. Plus le VO2Max sera élevé, plus le cycliste sera à l’aise dans les phases soutenues, et meilleure sera la performance.

Idéal pour progresser, atteindre sa condition physique maximale, et monter en pression notamment lors d’objectifs.

Veuillez à bien assimiler les séquences de seuil et à récupérer entre deux séances de VO2Max. Enchaîner ce genre de séance est contre-productif. On ne progresse plus, on régresse.


À faire à quel moment de la saison ?

Toute l’année et jusqu’à 7 jours avant le jour J.


À quelle intensité ?

Zone 4.


Durée ?

Ce travail se réalise sur des efforts de 2 à 20’.


Combien de fois par semaine ?

1 à 3 fois.


Des séances types :


cloud image cloud image


cloud image


Dans le même thème


Comment faire une bonne séance à la maison ?




Clarisse Nénard

clarissenenard.com

PartagezPartagez