Diversifiez vos séances de home-trainer : L'explosivité (5/10)

coaching

On entend souvent parler d’explosivité chez les cyclistes. Voyons ensemble ce qu’est l’explosivité, en quoi elle est essentielle sur le vélo et comment la travailler.

L’explosivité musculaire ou force explosive est la faculté de produire une grande accélération en un minimum de temps et de mobiliser une grande quantité énergétique. On comprend pourquoi elle constitue une qualité fondamentale chez le cycliste, en particulier chez le sprinteur. En quelques coups de pédale, elle permet des accélérations, de relancer, de reprendre de la vitesse…

L'objectif d'un travail spécifique sur l'explosivité vise à augmenter la vitesse de contraction musculaire, directement corrélée à la force qu'elle génère dans un temps très bref.

Découvrez ci-dessous les conseils et les séances types que nous vous avons préparés avec Nicolas Guillé, entraîneur et directeur sportif de l’équipe cycliste AG2R LA MONDIALE.


Pour qui ?

Les cyclistes confirmés, athlètes, rouleurs, grimpeurs, sprinteurs, pistards, puncheurs, polyvalents, etc.


À quoi ça sert ?

Pour développer un maximum de watts en très peu de temps, libérer une forte énergie en un minimum de temps, augmenter la puissance très brutalement… L’explosivité est la capacité à déclencher une tension musculaire maximale sur un temps extrêmement court.

Cette qualité joue un rôle essentiel dans la performance et peut faire la différence en termes de résultat. Une importance capitale en course pour les démarrages, répondre aux attaques, prendre une échappée ou encore pour les sprints. Les sprinteurs et les pistards connaissent.


Quels sont les bienfaits ?

Pour avoir la « gyclette », des jambes de feu, tout en perdant le moins d’énergie possible dans les relances. Un coureur qui travaille régulièrement son explosivité est moins « diesel ». Il est capable de rouler vite et de ne pas subir les changements d’allure, de pouvoir attaquer s’il veut faire la différence avec son adversaire au bon moment.


À effectuer à quel moment de la saison ?

Toute la saison. L’explosivité peut être travaillée rapidement en même temps que l’endurance en phase de préparation.

Il est plus utile de travailler son explosivité en début de préparation, avec des piqûres de rappel tout au long de l’année.


À quelle intensité ?

Zone 7. Cet exercice peut être effectué sur des départs arrêtés ou lancés.


Durée ?

Ce travail se réalise sur des efforts courts de 3 à 10 secondes.


Combien de fois par semaine ?

1 à 2 fois.


Des séances types :


cloud image cloud image


cloud image


Dans le même thème


Comment faire une bonne séance à la maison ?




Clarisse Nénard

clarissenenard.com

PartagezPartagez