Je pars en vacances avec mon vélo

actu

Pratique, économique, écologique, synonyme de liberté… nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir partir en vacances avec notre vélo. Voici quelques recommandations pour bien en profiter.

Comment transporter son vélo ?

cloud image

  • En voiture, utilisez un porte-vélos. Il existe trois systèmes : le porte-vélo de toit, de coffre ou d’attelage. Le dernier se veut le plus sécuritaire de tous. Compatible avec tous les véhicules équipés d’une boule d’attelage, il est conseillé pour les longs trajets.
  • En train, vous pouvez l’embarquer plié, démonté et rangé dans une housse aux dimensions maximales de 90x120 cm. Il est alors considéré comme un « bagage à main ». Certains TER possèdent des espaces de stockage pour les vélos non démontés. Ils sont gratuits et sans réservation, sauf s’il n’y a plus d’emplacement disponible. Quant aux Intercités et autres TGV, vous aurez besoin de réserver sa place en plus de votre billet. Rendez-vous sur www.sncf.com
  • En avion, les compagnies aériennes acceptent les vélos à bord, moyennant un coût supplémentaire. Toutefois, certaines peuvent le transporter gratuitement s’il ne dépasse pas le poids maximal autorisé pour les bagages. Renseignez-vous également sur ses conditions de transport : enlever les pédales, dégonfler les pneus, mettre le guidon dans l’axe de la roue avant, l’emballer, etc.
  • En bateau, des espaces spécifiques sont limités. Les vélos sont acceptés en nombre réduit et doivent respecter certaines règles : les roues doivent être démontées, le vélo mis dans une housse de 135 x 85 x 30 cm maximum. Renseignez-vous auprès des compagnies.


Bien s’équiper, vous et votre vélo

  • Pour bien pédaler, ne lésinez pas sur l’équipement. Si le bon matériel a un prix, dites vous que vous allez passer plusieurs heures par jour sur votre vélo. Investissez dans des poignées ergonomiques, gants de vélo, rétroviseurs, etc. Sacoche ou remorque ? Si vous voyagez en famille, la remorque peut-être plus pratique même si vous devez la tirer. Les sacoches demandent un certain rangement et choix des affaires. Elles restent cependant plus légères et moins encombrantes.
  • Côté vêtements, sachez bien vous équiper l’été à vélo
  • Préparez vous une sacoche de secours
  • N’oubliez pas le kit réparation composé notamment de deux chambres à air de rechange et d’un multi-outil. Comme vous aurez fait vérifier l’état de vos vélos avant de partir, seule la crevaison peut éventuellement vous guetter…


Clarisse Nénard

clarissenenard.com

PartagezPartagez