Le vélo, meilleur sport anti-cellulite

bien-être

Que l'on soit rond ou maigre, grand ou petit, nous sommes tous confrontés à la cellulite. Personne n'y échappe. Attention, il n'y a rien de grave à avoir de la cellulite car nous sommes tous concernés. Bien qu'il s'agisse d'un phénomène typiquement féminin (90% des femmes ont de la cellulite), les hommes ne sont pas épargnés pour autant. Bien-sûr, vous pouvez décider de vous en débarrasser. Combattez-la alors à coups de pédale et en avalant les kilomètres. Couplé à une alimentation saine et équilibrée, le vélo est une arme redoutable pour raffermir les membres inférieurs et retrouver une peau lisse !

Le vélo élimine la cellulite adipeuse

cloud image

Ce premier type de cellulite est souvent lié à un accès de poids et se caractérise par un amas graisseux superficiel.

Pour éliminer les graisses, on ne peut pas passer à côté du vélo. Sport d’endurance par excellence, il est un incontournable. Lors des sorties longues à un rythme modéré, on consomme des lipides que l’on utilise comme carburant. Idéal pour faire fondre les graisses.

Alternez les plats, les montées et les descentes pour solliciter les muscles des membres inférieurs. Plus vous développez de muscles, plus votre métabolisme de base est important, et plus vous brûlez et éliminez les capitons.

Pour que la dépense énergétique dure quelques heures après la séance, effectuez une sortie plus courte avec une très grande intensité. Elle favorise la libération de l’hormone de croissance, la GH, qui est une hormone de déstockage du gras.


Le vélo chasse la cellulite aqueuse

En cas de problème de circulation veineuse et lymphatique, de rétention d’eau, le vélo aide à faire capituler le fameux effet "peau d’orange". À chaque coup de pédale, la voûte plantaire est sollicitée, favorisant le retour veineux. Quant au mouvement de pédalage, il stimule la contraction des muscles des jambes, qui à son tour améliore la remontée du sang vers le cœur.

Optimisez le phénomène avec l’aquabiking. En plus de pédaler, vous bénéficiez des effets de la pression hydrostatique. Non seulement, vous puisez dans les réserves de gras mais vous drainez aussi, en stimulant la circulation lymphatique et sanguine. Rien de tel pour gommer les petites marques indésirées.


Le vélo atténue la cellulite fibreuse

Certes plus difficile à déloger que les deux précédentes, le vélo peut en venir à bout. Pourquoi ? Parce qu’elle vient notamment d’un manque de sport et d’une vie trop sédentaire provoquant l'incrustation sous la peau de fibres de collagène qui durcissent. Or, comme vous le savez, le vélo nous fait de belles gambettes ! Elles se tonifient. La peau se raffermit. La cellulite disparaît.


Alors, enfourchez votre vélo 2 à 3 fois par semaine, pendant au moins 45 minutes.


Faire du vélo, au-delà de l'enjeu esthétique que nous venons d'évoquer, permet également de prévenir certaines pathologies comme l'ostéoporose.


Clarisse Nénard

clarissenenard.com

PartagezPartagez