Roulez à deux, c'est encore mieux !

bien-être

"Quand on partait de bon matin. Quand on partait sur les chemins. A bicyclette. Nous étions quelques bons copains. Y avait Fernand y avait Firmin. Y avait Francis et Sébastien. Et puis Paulette… " Et si le vélo rendait amoureux comme le chante Yves Montand ?

Que vous trouviez la Saint Valentin hyper commerciale ou des plus romantiques, c’est une occasion supplémentaire et rêvée de déclarer votre flamme. Si c’est déjà fait, vous n’êtes pas dispensé(e) de préparer une jolie attention à votre moitié(e)… En tant que cycliste, pourquoi ne pas préparer une sortie à deux ?


Pédalez à l’unisson

Une balade en tandem est une idée romantique pour passer un moment en amoureux. Quand on sait faire du vélo, on peut se mettre aisément au tandem. C’est juste un vélo allongé avec deux roues, deux selles et deux paires de pédales. Le cycliste assis devant, dirige l’engin. Son binôme, juste derrière, prend appui sur le sien. Si les pédaliers sont synchronisés, vous devrez pédaler au même rythme. Par contre, s’ils sont indépendants, la partie est plus facile. À tour de rôle, chacun peut se reposer sur son partenaire.


Du sport en couple oui, mais sans prise de tête.

Pour profiter pleinement de cette sortie à deux et pour partager un merveilleux moment ensemble, et de surcroît si c’est son sport, quelques règles s’imposent.

  • Préparez le terrain en posant des petites questions, l’air de rien, afin de trouver l’endroit de villégiature… Allez-vous pédaler en ville, en bord de mer, en forêt, le long d’une rivière, au milieu des champs, etc ? Est-ce que ce sera une promenade champêtre ou culturelle ? Avec pause ou sans ? Partez-vous pour quelques heures ou tout un week-end ? Mieux vaut s’organiser et mettre tous les atouts de son côté pour que votre chéri(e) soit ravi(e) et ait envie de renouveler l’expérience.
  • Restez à l’écoute de l’un et de l’autre. Celui qui a la plus grande pratique doit se mettre au niveau du moins aguerri. Ne lui imposez pas de distance, de parcours difficile et d’intensité trop élevée. Prenez en compte les différences de pratique mais aussi celles physiques entre un homme et une femme (taille, poids, force, etc.). Vous pouvez vous lancer des petits défis mais évitez tout esprit de compétition. Réservez cela à vos camarades de peloton.


Si vous pratiquez de manière occasionnelle, c’est l’occasion de vous bouger un peu plus, de relever le défi. Sortez de votre zone de confort. N’abandonnez pas parce que vos muscles s’endolorissent, parce qu’ils se réveillent. Restez en selle. Pas question d’abandonner l’autre ! Si vous manquez de courage, votre bien-aimé(e) vous fera pousser des ailes. Ce qui compte c’est le plaisir. Quand il est partagé, faire du sport en couple peut faire augmenter le désir…


Clarisse Nénard

clarissenenard.com


PartagezPartagez