Sécurité à vélo : quels sont les équipements indispensables ?

vélotaf

Que l’on pratique le vélotaf ou le cyclotourisme, la sécurité à vélo est l’absolue priorité. Quels sont les équipements de vélo (VTT, vélo électrique, vélo de route) imposés par le code de la route ? Quels éléments de signalisation sont recommandés ? Pour voir et être vu.e, on vous rappelle les équipements essentiels au vélo comme au cycliste !

Les équipements obligatoires pour la sécurité à vélo 

Lorsqu’on roule à vélo en ville, en zone périurbaine ou en campagne le danger est partout ! Même si vous utilisez votre vélo occasionnellement, le code de la route est très clair sur les équipements imposés aux conducteurs de cycle. Au-delà du risque d’amende, ne faites pas l’impasse sur ces éléments obligatoires qui participent à votre sécurité à vélo ! 


> Les feux à l’avant et à l’arrière du vélo 

Commençons par l'éclairage dit “actif” de votre vélo, autrement dit : les feux. Situés à l’avant et à l’arrière de votre monture, les feux vous permettent autant de voir que d’être vu.e des usagers de la route. Pour être en conformité avec la loi, respectez bien les couleurs d’éclairage réglementaires car elles donnent une indication précise de votre sens de circulation.  


La réglementation française impose que votre cycle soit équipé de la façon suivante : 

  • À l’avant du vélo : un feu blanc ou jaune 
  • À l’arrière du vélo : un feu rouge 


💡 Bon à savoir

L’hiver si vous empruntez des routes mal éclairées, évitez le feu avant minimaliste ! Préférez un éclairage plus puissant qui procure une meilleure visibilité de nuit.


> Les dispositifs réfléchissants ou catadioptres

En plus des feux actifs, votre vélo doit être équipé de dispositifs réfléchissants appelés également “catadioptres” ou “réflecteurs passifs”. Contrairement au feux actifs, les catadioptres fonctionnent par rétro-flexion. Ce qui signifie qu’ils renvoient la lumière dès lors où ils sont éclairés par les phares d’une voiture. 


Pour ces dispositifs réfléchissants, il est aussi question de couleurs. Le code de la route impose :  

  • À l’avant du vélo : un catadioptre blanc 
  • À l’arrière du vélo : un catadioptre rouge 
  • Sur chaque pédale : un catadioptre orange
  • Sur chaque roue : un catadioptre orange


💡 Bon à savoir

Pour éviter de devoir ajouter des dispositifs réfléchissants à l’avant et à l'arrière du vélo, sachez que vous pouvez trouver des feux avec des catadioptres intégrés.


> Deux systèmes de freins efficaces

C’est une évidence : votre vélo doit être muni d’une paire de freins efficace. Avant de prendre la route, vérifiez les deux systèmes gauche droite. Ont-ils suffisamment de mordant pour subir un freinage d’urgence ? Pour maintenir vos freins en état, procédez à leur révision régulière (vous éviterez d’abîmer vos chaussures 😜). 


💡 Bon à savoir

Pour contrôler l’état de fonctionnement de votre paire de freins, la Fédération Française de Cyclisme vous conseille ce petit test simple :

  • Bloquez le frein avant (puis le frein arrière)
  • Faites avancer le vélo en avant (puis en arrière)
  • Chaque roue doit se bloquer.

Si ce n’est pas le cas, prenez rendez-vous sans attendre chez un réparateur ! 


> Un avertisseur sonore pour être entendu !

Pour pouvoir avertir de sa présence ou d’un danger, la sonnette fait également partie de l’équipement du cycliste. La réglementation précise que l’avertisseur sonore (constitué par un timbre ou un grelot) doit être entendu à au moins 50 mètres de distance.


💡 Bon à savoir

À vélo, sachez que l’emploi de tout autre signal sonore est interdit. Oubliez le klaxon trompette qui fait sursauter le piéton ! 


> Le port du gilet jaune dans certains cas

Le code de la route impose de porter “un gilet haute visibilité de couleur jaune fluo” pour circuler : de nuit, hors agglomération ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante. C’est l’équipement indispensable de la sécurité du cycliste lorsque la luminosité est faible voire inexistante. Porté à vélo, le gilet jaune décuple la signalisation de votre présence aux autres usagers.  


💡 Bon à savoir

Le gilet jaune est un accessoire de protection deux en un ! Le jour, c’est le jaune fluo qui émerge lorsque vous roulez à vélo. La nuit, ce sont les bandes réfléchissantes qui vous rendent bien visibles sous l'éclairage des phares.


cloud image


Sécurité à vélo : les équipements recommandés  

Certains équipements de vélo ne sont pas obligatoires mais s'avèrent essentiels pour être mieux vu.e et mieux protégé.e. Alors pourquoi s’en passer ? Voici une petite liste d'accessoires qui peuvent venir renforcer votre sécurité à vélo


> Le port du casque à vélo

Le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. Même s’il est optionnel pour le cycliste adulte, la Fédération Française de Cyclisme vous recommande vivement de porter un casque lorsque vous roulez. En cas de chute ou de choc, le casque réduit la gravité des blessures à la tête. 


> Les vêtements clairs, visibles ou réfléchissants

Porter un vêtement clair à vélo ou mieux encore, un vêtement blanc est préférable à un vêtement sombre. Pourquoi ? Car le blanc est une couleur lumineuse qui absorbe très peu de lumière. De ce fait, vous êtes bien visible à la fois des automobilistes et des piétons. 


Les vêtements réfléchissants, comme certains modèles de veste ou de surpantalon spécial vélo, sont une bonne solution (surtout si vous pratiquez le vélotaf de jour comme de nuit et en toutes saisons). Plus artisanal : vous pouvez également opter pour des bandes réfléchissantes autocollantes (à disposer par exemple sur votre coupe-vent préféré). Et pour compléter votre garde-robe de protection : choisissez des surchaussures ou des gants haute visibilité !


> Le rétroviseur de vélo

Si vous vélotafez au quotidien, Vivons Vélo vous recommande l’usage du rétroviseur de vélo. Très utile pour votre sécurité, il vous permet de surveiller vos arrières en ville et les dépassements de divers véhicules.


> L’écarteur de danger

Si vous en avez assez que les automobilistes vous doublent de trop près, optez pour l'écarteur de danger. Très efficace et peu cher, il se fixe à l’arrière du vélo. Un équipement de vélo indispensable pour obliger les véhicules à respecter les distances de sécurité !




Retrouvez nos articles dédiés au vélotaf ainsi que toutes nos astuces vélo et santé sur le blog Vivons Vélo 🚲

PartagezPartagez