Vélo et diabète, les 12 règles d'or !

santé

Le binôme vélo et diabète est une association qui fonctionne.Nous l'avons vu dans notre article précédent. Pour bien gérer sa sortie vélo, certaines recommandations sont à suivre !

La pratique du vélo joue un rôle important dans la gestion du diabète. Pour pédaler en toute sérénité, voici quelques précautions à prendre afin de profiter pleinement des joies de la Petite Reine.


  1. Faites 3 vrais repas par jour à heure fixe. Respectez des horaires réguliers aide à stabiliser la glycémie. Si vous faites une sortie de plus de 2 heures, augmentez la ration glucidique au repas précédant. Ingérez des glucides toutes les heures, voire toutes les demi-heures.
  2. Buvez de l’eau tout au long de la journée, pendant et après l’effort. Il est important de rester bien hydraté. Donc, n’attendez pas d’avoir soif.
  3. Faites un bilan médical avant de reprendre le vélo comme activité physique régulière. Refaites-le régulièrement pour un bon suivi du traitement.
  4. Équipez-vous correctement afin de ne pas vous blesser. Portez une attention particulière aux pieds. Choisissez de bonnes chaussures. Et soignez vos petits petons en traitant toutes les plaies, aussi insignifiantes soient-elles.
  5. Mesurez votre taux de glycémie avant, pendant et après l’exercice prolongé, si vous faites une mesure glycémique au quotidien.
  6. Prévenez les membres du groupe ou du peloton que vous êtes diabétique. Ils vous comprendront plus facilement lors d’un changement de comportement, d’une hypoglycémie et d’une urgence du sucrage.
  7. Ayez toujours sur vous de quoi fournir du sucre à l’organisme en cas de signes d’hypoglycémie : soda non ligth, morceaux de sucre, fruits secs, etc. N’attendez pas le dernier moment. Ce sera trop tard.
  8. Arrêtez-vous lors de sueurs, palpitations, tremblements, trouble de la vue… Prenez 15g de glucides (3 morceaux de sucres ou une boisson sucrée). Si nécessaire, complétez avec des fruits ou des gâteaux secs faciles à transporter.
  9. Restez à l’écoute de votre corps. Si vous vous sentez fatigué, en baisse de régime, essoufflé, ou si votre rythme cardiaque dépasse 75% de votre FCM (chez les hommes : 220 – âge. Chez les femmes 226 - âge), levez le pied. Ne dépassez pas vos limites.
  10. Sachez adapter votre traitement en fonction des sorties et des efforts prévus.
  11. Évitez les entraînements intenses par des températures extérieures inférieures à -5* ou lorsqu’elles dépassent 30*
  12. Respectez toujours une phase d’échauffement en début de séance et un retour au calme avant de rentrer. Soyez progressif dans vos entraînements.


Clarisse Nénard

clarissenenard.com

PartagezPartagez