FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon le thème de votre choix

Modifier les filtres

Je pars en vacances avec mon vélo

Je pars en vacances avec mon vélo

16 juillet 2021

Pratique, économique, écologique, synonyme de liberté… nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir partir en vacances avec notre vélo. Voici quelques recommandations pour bien en profiter.

Voyager à vélo, également appelé cyclotourisme, est une formidable façon de découvrir de nouvelles régions ou un pays. Libre de s’arrêter lorsque vous le souhaitez, ce mode de voyage permet de prendre son temps, de pédaler à son rythme, de vivre pleinement l’instant présent, et de faire des rencontres. Nul besoin d’être un cycliste de haut niveau pour goûter aux joies de la petite reine en mode cyclotourisme. À vitesse modérée, le vélo est un mode de transport doux. Il n’est ni trop lent comme peut l’être la marche à pied ni trop rapide comme la voiture…

Ceci explique pourquoi il peut s’adapter à toutes les envies, que vous souhaitiez performer ou pas, de rouler en mode randonnée ou à la découverte de paysages, de sites, de villages ou encore de l’histoire. Le cyclotourisme n’a pas comme seul attrait son aspect économique. C’est avant tout le tourisme à bicyclette !

Que vous désiriez traverser une région, la France, l’Europe, ou encore faire le tour du monde, voyager à vélo demande un minimum d’organisation.

Posez votre projet sur le papier.

On ne part pas comme ça, la tête baisser dans le guidon sans y avoir réfléchi en amont. Prendre le temps de la réflexion fait gagner du temps et permet de s’offrir les meilleures chances de parvenir à destination.

Certaines questions sont donc de rigueur quant :

  • Au choix et à la planification de l’itinéraire (avec cartes et indications pratiques sur les sites à découvrir au fil du parcours) ;
  • Au budget ;
  • Au type de deux roues que vous allez prendre : un vélo de type randonnée, gravel, VTT, fatbike, VAE, etc. ;
  • À la gestion des différentes étapes. Ne soyez pas ambitieux sur les distances. Adaptez-les en fonction de votre état de forme ainsi qu’à celui de vos coéquipiers, et du dénivelé du parcours ;
  • À votre manière de voyager : cyclotouriste, cyclo sportif, cyclonomade, vététiste, bikepacking, etc. ;
  • Aux cyclistes avec qui on part (seul, entre amis ou en famille) ;
  • À la période durant laquelle vous partez. Mieux éviter les périodes trop chaudes, celles pluvieuses ou ventées.  Ne rêvez pas non plus, il est rare de réunir toutes les conditions météo idéales tout au long de votre voyage ;
  • À la durée du voyage.
  • Mais aussi sur la gestion du quotidien :
  •  N’oubliez pas aussi de penser à faire une remise en jambe en fonction de votre objectif.

Interrogez-vous sur les différentes manières de transporter votre vélo

        En voiture, utilisez un porte-vélos. Il existe trois systèmes : le porte-vélo de toit, de coffre ou d’attelage. Ce dernier se veut le plus sécuritaire de tous. Compatible avec tous les véhicules qui en sont équipés, il est conseillé pour les longs trajets.

        En train, la SNCF vous permet la possibilité de voyager avec votre vélo sur l’ensemble de ses trains TGV Inoui, TGV internationaux, TER, Intercités et Ouigo. Vous pouvez l’embarquer plié, démonté et rangé dans une housse aux dimensions maximales de 90×120 cm. Il est alors considéré comme un « bagage à main ». Certains TER possèdent des espaces de stockage pour les vélos non démontés. Ils sont gratuits et sans réservation, sauf s’il n’y a plus d’emplacement disponible. Quant aux Intercités et autres TGV, vous aurez besoin de réserver sa place en plus de votre billet. Enfin à bord de Ouigo, il vous faudra souscrire à l’option « bagages supplémentaires » lorsque vous achetez votre billet. Ce supplément vous sera facturé 5€. Rendez-vous sur www.oui.sncf

        En avion, les compagnies aériennes acceptent les vélos à bord, moyennant un coût supplémentaire. Toutefois, certaines peuvent le transporter gratuitement s’il ne dépasse pas le poids maximal autorisé pour les bagages. Renseignez-vous également sur ses conditions de transport : enlever les pédales, dégonfler les pneus, mettre le guidon dans l’axe de la roue avant, l’emballer, etc.

        En bateau, des espaces spécifiques sont limités. Les vélos sont acceptés en nombre réduit et doivent respecter certaines règles : les roues doivent être démontées, le vélo mis dans une housse de 135 x 85 x 30 cm maximum. Renseignez-vous auprès des compagnies.

Sachez bien vous équiper, vous et votre vélo

Pour bien pédaler, ne lésinez pas sur l’équipement. Si le bon matériel a un prix, dites vous que vous aller passer plusieurs heures par jour sur votre vélo.

  • Investissez dans des poignées ergonomiques, gants de vélo, rétroviseurs, etc. Sacoche ou remorque ? Si vous voyagez en famille, la remorque peut être plus pratique même si vous devez la tirer. Les sacoches demandent un certain rangement et choix des affaires. Elles restent cependant plus légères et moins encombrantes.
  • Côté vêtements, sachez bien vous équiper l’été à vélo.
  • Préparez une sacoche de secours.
  • N’oubliez pas le kit réparation composé notamment de deux chambres à air de rechange et d’un multi-outil. Comme vous aurez fait vérifier l’état de votre vélo avant de partir, seule la crevaison peut éventuellement vous guetter…

Soyez prêt à improviser et osez l’Aventure à vélo !

Clarisse Nénard

clarissenenard.com

Nos prochains évènements tout voir

Saint Etienne

15 juillet 2022 9:00

Tous types de vélo

0 participant

30km

Parking Ouest du Zénith, 42000, Saint Etienne

Dole

09 juillet 2022 8:30

Tous types de vélo

8 participants

30km

Plus d'informations à venir. , 50000, Dole

Tomblaine

08 juillet 2022 8:30

Tous types de vélo

8 participants

30km

90 Boulevard Jean Jaurès, entrée du stade Marcel Picot, 54510, Tomblaine

Bailleul

09 juillet 2022 9:30

Tous types de vélo

1 participant

20km

1 parvis Saint Amand face à l'église, 59270, Bailleul