Pourquoi faire du vélo rend-il plus heureux ?

En balade, pour aller ou revenir du bureau… le vélo est un véritable moment de détente. Pourquoi cette sensation de bien-être après avoir pédaler ? Pourquoi pédaler rend heureux ? Voici nos explications.

Pédaler stimule 3 hormones de la bonne humeur

  • Les endorphines, la fameuse hormone du bonheur, atténuent la douleur, réduisent le stress, l’anxiété, et procurent une sensation d’euphorie et de sommeil.
  • La dopamine, l’hormone du plaisir, joue également un rôle dans les émotions, les sentiments et les envies (sexe, alimentation, etc.) La dopamine donne la pêche.
  • La sérotonine aide à la régulation de l’humeur.

Pédaler = meilleure condition physique = plus d’énergie

Heureux en famille et à vélo

Même si vous ne faites que vous promener, le vélo améliore votre condition physique. En meilleure forme et santé, vous tolérez mieux l’effort. Plus dynamique, vous vous sentez bien dans vos baskets. Résultat, vous abordez de manière plus positive le quotidien.

Pédaler améliore l’image de soi

Quel que soit votre pratique, le vélo tonifie, sculpte et harmonise la silhouette. Voir ses transformations apporte une satisfaction personnelle. Mieux dans votre corps, vous êtes mieux dans votre tête. Votre confiance en vous boostée, le regard des autres n’a plus ou moins d’importance.

Pédaler dope le moral

Excellent dérivatif, le vélo permet de s’aérer la tête, de se défouler, d’évacuer l’anxiété, d’oublier le stress et d’échapper à nos préoccupations. En selle, on s’évade. On se reconnecte à ses sensations. On se ressource mentalement. Avec un cerveau mieux oxygéné, on prend du recul et on réfléchit mieux. Plus positif, vous êtes donc moins enclin à la rumination et à la morosité.

Pédaler crée des liens

Le vélo améliore votre vie sociale. C’est faire de nouvelles rencontres, appartenir à un nouveau groupe… Ces personnes de chair et de sang peuvent vous motiver, vous lancer de nouveaux challenges. Se fixer des objectifs aide à croquer la vie à pleine dents.

Pour toutes ces raisons, le vélo rend plus heureux et agit sur la joie de vivre !

Clarisse Nénard

clarissenenard.com

Découvrez d’autres articles Vivons Vélo sur notre blog !