Portrait du mois : Mathieu

Nous poursuivons notre rubrique « Portrait du mois » avec Mathieu, un jeune passionné de vélo qui pédale pour aider ceux qui ne peuvent plus utiliser leur jambes.  Un bel exemple de courage et de générosité !

Retrouvez sans attendre son portrait !

 

  • Quelle est votre histoire avec le vélo ?

J’ai commencé le vélo avec mon père Guy qui pratiquait le vélo de course, puis je me suis inscrit dans un club et j’ai attrapé le virus du vélo de course !

  • Quel vélo possédez-vous ?

J’ai acheté cette année un vélo de route Fuji. J’ai roulé longtemps avec un vieux vélo de route vintage, mais solide

  • Vous êtes un pratiquant régulier et grand utilisateur de l’application VIVONS VELO, à quelles occasions faites-vous du vélo ?

 Je roule tous les jours à vélo à hauteur de 150 km par jour en moyenne et le week-end j’augmente à 200 – 300km, soit environ 9 heures de vélo. Avant je pédalais pour entretenir mon niveau alors que maintenant je roule pour le conserver récolter des dons pour l’Institut Pasteur grâce à l’application VIVONS VÉLO.

Je veux que mes jambes rapportent aux malades atteints de maladies handicapantes.

  • Avec qui faites-vous du vélo ?

Je roule souvent seul vu la charge que je m’impose. Ma compagne, atteinte de sclérose en plaques m’accompagne parfois avec notre bébé en carriole. Le vélo la soulage et lui procure un bien être dans son corps et dans sa tête !

  • Vous avez choisi  de promouvoir votre association via le vélo, pourquoi ?

J’ai rencontré ma compagne, il y a bientôt 2 ans, nous partagions la même passion pour la moto. Etant atteinte de sclérose en plaques j’ai commencé à la voir trébucher, tomber, et ne plus pouvoir monter en moto. Alors nous avons décidé de faire du vélo ensemble à un rythme raisonnable bien entendu, avec l’accord du médecin.

Aujourd’hui elle roule aussi tous les jours en VTT ou en vélo électrique avec notre bébé à l’arrière.

  • Justement, pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre association et sur vos actions ?

C’est pourquoi nous avions à cœur de créer quelque chose autour du vélo et du bien-être de ma compagne. Nous avons donc créé avec un ami cycliste notre association : SEP à la fin, pour aider les personnes atteintes de sclérose en plaques. Notre slogan est : «  je roule pour sauver ses jambes ». Le concept de l’association est de pédaler pour remettre des dons plusieurs associations qui œuvrent pour la lutte contre la sclérose en plaques.

Ma compagne participera à notre prochaine opération, 80 km à vélo, d’une seule traite entre Saint Nazaire et Nantes. Olivia veut montrer qu’il faut se battre et que le vélo est un super médicament !

Lorsque nous avons découvert le concept VIVONS VÉLO, nous l’avons tout de suite adopté !

Je pédale près de 150km par jour et je suis heureux de pouvoir transformer tous ces kilomètres en dons, pour faire avancer la recherche et aider les malades. C’est devenu pour moi un réflexe d’utiliser mes jambes qui fonctionnent pour aider les autres.

  • Et pour finir, avez-vous une petite astuce vélo santé en vélo à livrer à nos lecteurs?

Je dirai, commencer par faire du vélo pour des petits trajets : aller acheter le pain, chercher les enfants à l’école, ou aller au travail… un bon moyen de faire du bien à son corps et son esprit et ainsi rester en forme !